Le Packshot 360

Le packshot 360° est une toute nouvelle méthode de présentation de produits. Le principe est relativement simple : Un objet, placé sur un plateau tournant, reçoit un certain nombre de prises de vue sur le temps d’une rotation complète. Une fois les images de chaque face de cet objet bien retravaillées, ces dernières sont assemblées soit dans un lecteur en flash, soit dans un player en Javascript, pour permettre une parfaite interactivité avec les internautes.

Le packshot 360 possède de très nombreux avantages sur la photo produit classique. Non seulement il permet de considérer les produits sur toutes leurs faces, mais en plus de cela, il permet de procéder à des zooms très puissants, sans ralentir les pages, grâce à un système de chargement des images par tuiles.

Si le packshot 360 est clairement plus coûteux qu’une photo produit, il peut toujours être utilisé pour mettre ses produits phares en avant.

De nombreuses études ont déjà montré l’effet du packshot 360° sur les ventes et les taux de transformation, reste a bien combiner tous ces outils de présentation de produits ensembles pour en tester les effets sur les ventes !

On pourrait penser que le packshot 360 n’est possible que pour une catégorie très restreinte de produits, avec pour contrainte le fait que ces derniers soient de petite taille.

Ceci est clairement faux aujourd’hui, puisqu’on trouve des machines (très chères, certes) qui permettent de faire des packshots 360 de produits très gros (3 mètres de long pour plus de 400 Kg tout de même). Si acheter une machine soi même pour faire ses packshots 360 n’est pas toujours la meilleure idée en termes de rentabilité, il est clair que des prestataires en production de packshots 360 voient le jour, et qu’il devient de plus en plus facile de sous-traiter ce genre de créations de prises de vues interactives.

 

Si le packshot 360 degrés est forcément inséré dans un player flash, et permet de manipuler, si l’on peut dire, l’objet en ligne, il y a aussi des possibilités de création de modules plus simples, pas interactifs, mais qui restent de l’ordre de l’animation 360 degrés. Les performances et la qualité ne sont clairement pas les mêmes, mais ils restent possibles et plus économiques.

 

Pour aller plus loin :

packshot 3d